Page_006 Hymne

 

 


Le bel oiseau


Je l’ai vu, entendu, le bel oiseau bleu-vert
Les ailes déployées et le bec fendant l’air,
Le flanc gonflé d’espoir, blanche étoile en bannière,
Le ventre habité par dix hommes preux et fiers.

Je l’ai vu, entendu, le bel oiseau blessé,
Les ailes égratignées et le bec éraflé, 
Le flanc percé fumant, crachant de son gosier
Neuf petits papillons pressés de s’envoler…

Je l’ai vu, entendu, le pauvre oiseau brasier, 
Les ailes écartelées et le bec désossé,
Le flanc gauche éventré, blanche étoile empourprée,
Le ventre déserté, lâchement terrassé…

Je l’ai vu, puis il s’est tu, le sombre oiseau en cendres,
Ailes et bec disloqués, dans une odeur de sang,
Le flanc tout charbonneux, blanche étoile au néant,
Près du ventre béant, un héros, là, gisant…


Anita Goeffers          

 

 

  Page_006 Hymne