Page_016 Remerciements

Remerciements

Les remerciements iront tout d'abord au collège des Bourgmestre et Echevins de l'entité d'Ellezelles qui jugea pertinent le projet qui lui était présenté: ériger à Wodecq une stèle commémorant le geste héroïque du lieutenant Addy. Il en confia la gouvernance au Front unique des Associations patriotiques. Présidé par Carlos Derbaise assisté d'Anita Goeffers et de Claude Van Lithaut, il fut une aide précieuse et respectueuse de ses engagements.

Les remerciements iront également à:

Bernard Rasmont, un habitant de Wodecq, qui, spontanément, offrit la pierre qui constituera la stèle. En plus de ce geste, il se chargea de son installation en compagnie de son fils, Sébastien, et de Claude Van Lithaut, conformément aux instructions reçues de l'administration communale.

Yvette Van Quickelberghe qui traduisit le livre de William Cupp "A Wartime Journey" qui devint "De la Picardie aux camps nazis". Elle fut la dévouée interprète et traductrice qui tissa un lien constant et chaleureux avec les familles du lieutenant Addy et du sergent Cupp.

Philippe Save, un précieux soutien. Chargé de recherches et d'enquêtes sur la Guerre aérienne en Belgique entre 1939 et 1945, il permit de bénéficier de ses nombreuses relations et de sa longue expérience dans ce domaine particulier.
Air-War in Belgium, avenue Eugène Plasky, 189/19 à 1030 Schaerbeek.

Ph.save@proximus.be
– tel 00 32 476-47 09 13 et 00 32 2-735 7586

Jacques De Ceuninck, l'initiateur du projet Mercer à Kain-la-Tombe, un projet analogue à celui de Wodecq ;

Wings of Memory et le club Colli-Mateur présidé par Carl Miclotte qui, sans que cela leur fut demandé, participèrent aux cérémonies d'hommage le samedi 8 septembre 2012;

Françoise Leroy-Lison et son mari Serge, un précieux relais auprès des médias régionaux;

Mesdames Baneton et Spook chargées toutes deux des Affaires publiques au SHAPE.

Tous les anonymes, tant néerlandophones que francophones, qui proposèrent bien aimablement leur aide - parfois modeste mais tellement touchante - et tous ceux, jeunes ou vieux, villageois ou étrangers, qui maintenant s'arrêtent un instant devant ce lieu de recueillement pour y déposer une fleur.

Page_016 Remerciements